En cours de réalisation

 

Pour moi la mort était un point final. Puis, suite à quelques expériences personnelles, j'ai changé radicalement d'avis. L'expérience principale qui m'a convaincue, n'est ni induite par une tierce personne (hypnose), ni le résultat d'une projection mentale inconsciente, ni le résultat d'une information engrammée au fin fond de mon être.

Je suis devenu maintenant, comme les nommait Friedrich Nietzsche, un "halluciné de l'arrière-monde".

 

« Il y a deux façons de se tromper…

L’une est de croire ce qui n’est pas,

l’autre de refuser de croire ce qui est. »

Kierkegaard.

 

Si pour certains, l'idée de réincarnation est encore affaire de croyance,

elle est devenue pour moi une évidence. La réincarnation n'est pas un sujet abordé par l'art occidental, les diktats de la culture judéo-chrétienne

ont d'emblée écarté ce thème ainsi que l'accès à d'autres dimensions, passées ou futures.

La seule" sortie de secours" proposée alors que l'on se cogne contre les murs du labyrinthe de la vie étant celle offerte par le grand "Livre" de la religion.

 

La réincarnation est certes un grand reset, mais parfois des fichiers cachés (ceux de nos précédentes vies) subsistent.

Réincarnation - Philéas

Ce que nous savons de nous mêmes, est loin de refléter tout ce que nous sommes.

 

L'étoffe de notre être n'est pas tissée d'un seul morceau. C'est un patchwork, le résultat d'un grand télescopage émotionnel. Le tout est ourlé par le lien invisible des mémoires cellulaires et des transmissions transgénérationnelles. S'y rajoutent nos pérégrinations dans le labyrinthe sexuel et nos diverses expériences.

 Nous sommes donc, des êtres complexes, qui de plus, plongent leurs racines dans un fertile terreau archétypal. Le tout est ensuite rabaudé avec un bon gros fil d'égotisme paroxystique. On obtient ainsi la personnalité. Nous sommes un mille-feuille d'émotions saupoudré d'une belle couche d'égo sucre glace.

annales akashiques

Comment partager l'inexplicable que l'on entrevoit sans paraître perché ? Comment ne pas se contenter de penser tout simplement comme les autres pour être pour être raccord et donc "tranquille" ? Comment défendre face au commun des mortels la certitude de l'existence d'un ailleurs sans pouvoir le prouver indubitablement ?

 

" N'importe où ! pourvu que ce soit hors du monde !

- Baudelaire (Le Spleen de Paris) -

 

Si la moitié de la population mondiale croit à la réincarnation de l'âme, j'étais farouchement dans cette moitié qui considère cette croyance comme une élécubration, une sparadrap de la pensée sur  la peur de la mort. Je partageai pleinement ce point de vue, d'autant plus qu'adolescent je respirai d'abord à plein poumons les effluves du marxisme (qui imprégnait l'air de la banlieue rouge où je vivais) avant d'adhérer plus tard à la vision de l'homme neuronal proposée par les scientifiques. La conscience est un produit de la matière disaient-ils, point final ! Circulez, il n'y a rien à penser, puisque nous les médaillés on vous le dit !

 

"La nature n'est pas seulement matière, elle est aussi esprit" - C.G. JUNG

 

À la naissance nous prenons place dans une file d'attente. On ne connaît ni le film que l'on va voir, ni la longueur de la file. On sait juste qu'il se terminera inévitablement par un "the end" plus ou moins violent. On ignore le nom du metteur en scène, le nom des acteurs et le type de film que l'on va voir. Est-ce un court, un moyen ou long métrage, un polar, une comédie, un drame ?

 

Nous devons accepter notre existence comme si nous allions voir un film au hasard. Sauf que l'on nous demande d'en être l'acteur principal. Mais il faut en redevenir avant tout le spectateur pour trouver la sérénité.

Ce que je raconte ici, n'est pas le résultat d'une imagination trop fertile ou le fruit d'un scénario suggéré par l'hypnose régressive. Je suis par ailleurs un fervent adepte de la pensée latérale, celle de la déduction. Je me méfie de celle de l'induction. La pensée latérale amène à envisager un problème sous tous les angles possibles et à éviter les biais cognitifs.

 

Accéder à une information irrationnelle demande validation en tant qu'information rationnelle pour l'accueillir ici et maintenant dans notre monde. Mais quand cette information est si pertinente et qu'elle ne peut résulter du raisonnement ou de l'expérience, cela prouve bien qu'elle existe bien en dehors du champ de notre conscience.

Lignes de vie - Philéas

L'âme peut-elle être rassasiée par une seule et unique vie ?

Si, comme cela m'est arrivé, vous entendez des voix et faites des rêves prémonitoires, deux choix s'offrent à vous. Soit vous ouvrez en grand la boîte aux questions, second choix, soit vous consultez un médecin qui vous gave tant et plus de neuroleptiques

 

 

« Au fond, le seul courage qui nous est demandé est de faire face à l'étrange, au merveilleux, à l'inexplicable que nous rencontrons, Que les hommes, là, aient été veules, Il en a coûté infiniment à la vie ». Cette vie que l’on appelle imaginaire, ce monde prétendu « surnaturel », la mort, toutes ces choses nous sont au fond consubstantielles, mais elles ont été chassées de la vie par une défense quotidienne, au point que les sens qui auraient pu les saisir se sont atrophiés..... La peur de l’inexplicable n’a pas seulement appauvri l’existence de l’individu, mais encore les rapports d’homme à homme, elle les a soustraits au fleuve des possibilités infinies, pour les abriter en quelque lieu sûr de la rive.

Lettre à un jeune poète n°8 – Rainer Maria Rilke

On the road - Manzana

 

 

<< Nouvelle zone de texte >>

De la porosité entre les mondes // - Art num FP

En cours de réalisation

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.