Céramiste Sculpteur

 

Elle élève,

Façonne,

Malaxe,

Apprivoise,

Et donne son enfant au feu :

C'est une dresseuse de matière.

 

 

 Karine Denis peut choisir de rester dans la tradition du contenant

ou improviser des formes libres. Elle sait que la forme,

quelle qu'elle soit, n'est pas innée, mais qu'elle est avant tout

l'enfant d' une géométrie pratique ou sacrée.

 

 

Karine Denis Karine Denis

 

C'est une coupe

  Á l'épure singulière d'une pièce de cuirasse.

 

Une sorte de Graal aux lignes pures,

Un chaudron des merveilles sans pareil

Qui aurait eu sa place

Á la cour du Roi Arthur.

 

Les ors

Lustrés et nacrés

De son embonpoint sacré

Ont pour contrepoint

Une terre noire.

 

  Le tout s'équilbre

Comme le Yin et le Yang

Du TAO.

 

 L'endroit

Est un sublime miroir de fable

D'où jaillit

Une fata Morgana

 

L'envers

Est un tourbillon grimé

Au noir

De charbon

 

ABRACADABRA

ABRACADABRA

ABRACADABRA

ABRACADABRA

ABRACADABRA

ABRACADABRA

ABRACADABRA

 

Un monde disparaît

 

CAHIN CAHA

 

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

Dans l'abîme

 

Le travail protéiforme de cette artiste va de l'objet à l'installation.

Elle sème des météorites graines de vie, dresse dans le vent de son océanie des monolithes totems et tatoue de mystérieux poèmes dans le creux des contenants.